Accueil / Comité Consultatif des Riverains Constructifs / CoCoRiCo – AUCUNE RAISON DE NE PAS ENFOUIR LA FUTURE LIGNE HAUTE TENSION ENTRE GEMBLOUX ET AUVELAIS

CoCoRiCo – AUCUNE RAISON DE NE PAS ENFOUIR LA FUTURE LIGNE HAUTE TENSION ENTRE GEMBLOUX ET AUVELAIS

Ce 23 mars, à notre demande, notre Bourgmestre M. Dispa avait invité Elia et le bureau CSD à l’Hôtel de ville de Gembloux (ainsi que les autorités communales de Jemeppe-sur-Sambre et Sambreville) pour une réunion de mise au point sur l’avancement du projet de ligne HT.

Nous ne nourrissions pas de folles illusions quant à cette réunion, mais nous en ressortons plutôt satisfaits et confortés dans notre impression d’être sur la bonne voie.
En effet, Elia continue à privilégier l’option aérienne, avec des aménagements très marginaux par rapport à son avant-projet.

Mais elle a bien dû constater la détermination des riverains, celle des agriculteurs (tous réunis au sein de CoCoRiCo et s’appuyant sur la Fédération Wallonne de l’Agriculture, qui a pris fait et cause pour l’enfouissement), ainsi celle des autorités politiques, qui ont souligné la nécessité de tenir compte des évolutions technologiques, jurisprudentielles et réglementaires, et d’anticiper notamment le futur Schéma de développement territorial (SDT) wallon, qui préconisera l’enfouissement systématique des nouvelles lignes électriques à haute tension.

Interrogés par nous en séance, les représentants d’Elia n’ont en outre pas été en mesure de citer un seul élément qui rendrait impossible notre proposition de tracé souterrain le long du pipeline Inovyn : plus court que le tracé aérien d’Elia, sans riverains et sans aucune nuisance paysagère et sanitaire, ce tracé est soutenu par tous les agriculteurs concernés.

L’opposition à la ligne aérienne est UNANIME (riverains, agriculteurs, mandataires, instances consultatives…). Elia est puissante, mais Elia est seule. Les résultats de l’étude des incidences sur l’environnement seront communiqués cet été.

Continuons le combat ! Rejoignez-nous sur notre page
Facebook Cocorico – Haute tension ou par courriel cocorico.hautetension@gmail.com
Pour le comité,
Benjamin Heyden

Top